decapole ancienne kaysersberg piece monnaie

Confrérie de la Décapole Alsacienne de la Cité de KAYSERSBERG

MARCHE DECAPOLIENNE DU 18 JUIN 2016

FAIRE A PIED LE TOUR DU SCHNEPFENRIED, VOILA LE DEFI A RELEVER.

Nous sommes en tout 25 inscrits pour cette sortie, dont une bonne moitié est au rendez-vous à 9h30 sur le parking à la sortie de Sondernach, au fond du fond de la vallée de Munster. Nous partons en voiture jusqu’au col du Plaetzerwaesel, pour nous garer sur le pré de la ferme-auberge du Uffrain.
Nous prenons le chemin forestier jusqu’au plateau du Schnepfenried, les 100 mètres de dénivelé positif ne rebutent personne. Les discussions vont bon train, le temps s’y prête.
Après une heure et demie de marche, nous sommes en vue de la ferme-auberge du Schnepfenried, où madame Deybach nous accueille et nous montre la petite salle qui nous est réservée et les tables préparées pour le traditionnel repas marcaire.
En attendant celles et ceux qui vont nous rejoindre en voiture, Robert, Jean-Paul, Jean-Marie et Jean-Raymond se mettent à table et tapent le carton. Nous en profitons pour découvrir les alentours, le soleil est là, et Marie-Christine est en extase devant les prés fleuris. Il est vrai que ces fleurs blanches, parsemées de petits bouchons roses, sur fond vert, sont très agréables à regarder.
Le repas se passe bien, le vin ayant succédé à l’amer. L’ambiance est excellente, Nicole et Gérard nous ont honorés de leur présence. Ce sera malheureusement la dernière fois que nous verrons Gérard parmi nous.
Mais il est temps, pour les marcheurs, de reprendre le chemin, qui nous fait traverser la station. Nous coupons les pistes de ski, avec de belles vues sur la vallée de Munster, suivons un joli sentier dans une belle hêtraie, pour rejoindre les voitures.
Nous avons partagé un moment de convivialité, point fort de notre Décapole, souhaité par notre bailli, et avons profité de l’air pur de nos forêts et de nos montagnes.

Pierre Denny

Le chien  nous accueille
Le chien du Uff Rain nous accueille

Les randonneurs font connaissance
Les randonneurs font connaissance

Problème de bâton pour Jean-Marie. Mais que cherche Bob?
Problème de bâton pour Jean-Marie. Mais que cherche Bob?

Madame, née Schmitt, et Jean-Paul sont-ils en parenté?
Madame, née Schmitt, et Jean-Paul sont-ils en parenté?

La marche n'est pas trop pénible
La marche n'est pas trop pénible

Regroupement devant la ferme-auberge
Regroupement devant la ferme-auberge. Discussions politiques au second plan

Et ça papote encore
Et ça papote encore...


Sympa, l'entrée du restaurant !

Les prés fleuris du Schnepf

Les prés fleuris du Schnepf
Les prés fleuris du Schnepf

Le repas
Le repas, moment important de la sortie

Notre ami Gérard est captivé
Notre ami Gérard est captivé par les échanges entre Jean-Paul et Jean-Raymond

Marc ne boit que de la Lisbeth
A croire que Marc ne boit que de la Lisbeth

La rue du 18 décembre est bien représentée
La rue du 18 décembre est bien représentée

Qui a pris mon appareil
Jean m'a volé mon appareil


Nouvelle parution:"Martine en montagne". Quelle élégance! Le vert lui va si bien

Martine en montagne
Là, elle s'est fait doubler

Quelle grâce
Quelle grâce dans la descente!

Les prés fleuris du Schnepf
Les prés fleuris du Schnepf

Mis en ligne par la Décapole de Kaysersberg texte internet
NOVEMBRE 2016